Recettes

L'AMANLONNADE ou amandonnées

RECETTELes amandiers fleurissaient dans toutes les vignes. Quand le gel du printemps ne détruit pas les fleurs, alors, tout l'hiver, sur une tuile de schiste on casse l'amande. Les femmes trient les "amenlous" qui partiront dans des sacs en jute sur les marchés, chez les pâtissiers. On faisait une infusion avec la coquille et du lait.


L'amenlonnade, gâteau typiquement ispagnacois se faisait à Pâques, il est confectionné d'une pâte briochée et des amandes.


RECETTE :

Pour deux gâteaux :
250g d'amandes entières
400 g à 500g de farine,
8gr de levure de boulanger,
100gr de sucre,
3 oeufs,
1 pincée de sel,
120g de beurre.

Préparation des amendons :
Les blanchir pour enlever la peau brune. Pour cela, les mettre dans un récipients couvert d'eau 8mns au micro onde, les égoutter, enlever la peau.
Puis les faire dorer 10 à 15 mns sur la plaque dans le four.

Pâte briochée :
Travailler les oeufs, le beurre fondu, la levure délayée dans un peu d'eau. Incorporer la farine, et travailler à la main pour obtenir une pâte souple.
Laisser reposer 1h à température ambiante, étaler la pâte dans un moule à tartes, passer au jaune d'oeuf, placer les amendons.

CUISSON 20 mns, four 200°

A la sortie du four, badigeonner avec un sirop de sucre.


L'ALIGOT :

Une légende de l'Aubrac évoque la création de l'aligot par la rencontre des trois évêques des diocèses de Rodez, Mende et Saint-Flour au croisement des trois départements. A l'heure du repas, chacun aurait apporté un ingrédient : la tome du Rouergue, les pommes de terre d'Auvergne, le beurre, le lait et le savoir-faire du Gévaudan. Ainsi serait né ce plat typique de l'Aubrac. Le croix dite "croix des trois évêques" qui représente la jonction des trois diocèses (et départements) se retrouve ainsi associée à cette légende.

L'aligot ne tient pas seulement au ventre, il tient en "sympathie". Dit simplement, son service favorise la convivialité.

Ce met était à l'origine préparé avec des morceaux de pain et de la tome fraîche. Les moines de l'Aubrac le servait aux pélerins qui traversaient le massif sur la via Podiensis, pour se rendre à St Jacques de Compostelle.

L'aligot est maintenant préparé avec des pommes de terre. Il s'agit d'une purée de pomme de terre à laquelle on rajoute de la crème, du beurre et de la tome fraîche, presque toujours avec de l'ail pilé ou haché finement, qu'il faut travailler et retravailler pour obtenir la texture parfaite, une élasticité permettant des étirements spectaculaires (faire filer l'aligot). Traditionnellement, l'aligot est confectionné et dégusté dans les abris des vachers et fromagers, les BURONS.

Il est parfois surnommé "le ruban de l'amitié"!

RECETTE :