Activités Nature

LA RANDONNEE

Le vallon lui-même est un oasis de verdure où se nichent trois villages. En quelques minutes de marche, vous pourrez découvrir ses multiples aspects.
Aux portes du village, un espace paisible composé de vergers, de prairies et de jardins, soigneusement entretenus.
A quelques pas, la fraîcheur des berges du Tarn, pour toutes les joies de l'eau.
Sur les premières pentes où les sentiers s'élèvent, des vues panoramiques vous permettent de contempler à loisir ces paysages étonnamment marqués par l'homme.
Côté Cévennes, les châtaigneraies invitent à la cueillette des cèpes et des girolles dès la fin de l'été.
Plus haut, de grandes forêts de sapins avant de déboucher sur l'espace ouvert du plateau.

randonnees_03

SENTIERS : des sentiers de randonnées pédestre ont été tracés, balisés et signalés et permettent de découvrir le vallon et ses environs. (voir Office de Tourisme)

Des circuits au départ de la commune d'Ispagnac :

Sentier des deux ponts : 2h30, 7 km  -du pont d'Ispagnac au pont de Quézac

Sentier de Paros : 3h30, 10 km - Molines, Paros, Le Mas André

Le rocher des fées : 4h15, 13 km - Ce circuit vous fait découvrir les hameaux d'Ispagnac, Salanson, Lonjagnes, Nozières

A ne pas manquer : le panorama du Single qui vous fera grimper jusqu'au relais du Single, sur le roc du bord du Causse Méjean ( table d'orientation); Là, un panorama grandiose s'ouvrira à vous  sur Ispagnac, Quézac, le Tarn au moment où il paresse nonchalamment en faisant un grand méandre et ouvre une large vallée avant d'entrer dans les gorges, le Causse de Sauveterre et le Causse Méjean.

Acces :  par le circuit des deux ponts,  5h, 14 km ou par Florac en montant sur le Causse Méjean jusqu'au hameau du Tomple et prendre la direction du relais du Single.

 

DE FLORAC AU ROZIER, en suivant le Tarn, SUR UN CHEMIN ROMAN :

Il s'agit du chemin muletier circulant sur la rive gauche du Tarn, depuis Ispagnac jusqu'au Rozier.

Avant le création (1920) de la route N 107bis qui va de Florac au Rozier en suivant la rive droite du Tarn, les villages de la vallée étaient reliés par un chemin emprunté principalement par des muletiers et circulant rive gauche.

N'étant plus utilisé, ce chemin était devenu impraticable. Les bateliers de La Malène l'ont restauré et rendu utilisable à nouveau.

Il permet, de suivre le Tarn en quatre jours :

1er jour : Florac-Ste Enimie (20 km) par Fayet, Biesse, Biessette, Ispagnac, Quézac, Castelbouc.

2e jour : Ste Enimie-La Malène (20km) par Saint Chély du Tarn, Hauterive.

3e jour : La Malène-Les Vignes (4 heures).

4e jour : Les Vignes-Le Rozier (4 heures).

Tout au long du site prestigieux des Gorges du Tarn, ce chemin  permet d'aller à la rencontre de l'architecture romane : Ispagnac (église St Pierre), Ste Enimie (église Notre Dame du Gourg), St Chély du Tarn (église dédiée à l'Assomption et au fond du hameau, dans la grotte dite "de Cénarète" où débouche une forte source, se trouve la chapelle Notre Dame de Cénaret), La Malène (dédiée à St Jean Baptiste), Aux Vignes (église de Saint Préjet), Au Rozier (dédiée à La Trinité, à St Saturnin et St Jean Baptiste).

randonnees_02Vous trouverez à l'office du tourisme, toutes les brochures reprenant les sentiers de petites randonnées, PR ( guides du promeneur et sentiers de découverte), circuits en boucle, qui s'adressent à tous.
Ainsi que de grands itinéraires à parcourir par étapes sur plusieurs jours , les grandes randonnées, GR tel que le GR 68 "Tour du Mont Lozère", le GR 43 "de l'Hospitalet à Chadenet", le GR 67 "Tour des Cévennes", le GR 70 "Stevenson" pour vivre son périple qu'il raconte dans son livre "Voyages à travers les Cévennes avec un âne".

Enfin le linéaire longeant la rive gauche du Tarn vers les gorges en passant par Florac, le GR de pays, le Tour du Causse Méjean (100km).

 


 

LA PECHE

peche_a_la_truiteToutes les eaux du département sont classées en 1ere catégorie et la truite fario est présente partout.

La beauté de son cadre naturel ainsi que le nombre et la diversité des cours d'eau font de ce département une des principales références françaises, voire européenne, de la pêche en rivière.

L'ouverture de la pêche est un évènement important à Ispagnac comme dans tout le département qui porte bien son surnom de Pays des sources. Avec plus de 2700 kms d'étangs, de lacs et de rivières, la Lozère dispose d'un potentiel exceptionnel.

TOURISME PECHE :

Une carte "vacances" valable 15 jours consécutifs, compris entre le 1er juin et le 30 septembre, ainsi qu'une  "carte journalière" sont à votre disposition chez les dépositaires de cartes de pêche : au centre du village, à la presse, chez Mme Rocoplan.

LA REGLEMENTATION :

La Lozère n'étant pas adhérente du Club Halieutique interdépartemental, les pêcheurs ayant acheté leur permis dans leur département devront s'acquitter de la cotisation perçue par l'APPMA ou du permis ou bien encore d'une carte journalière.

L'ETANG DE BARANDON :

La fédération de pêche de la Lozère met à disposition de tous un étang de pêche à la truite. Seul ou en famille, vous pouvez pêcher dans un cadre agréable. L'accès se fait par la D35 qui relie le col de Montmirat au Pont de Montvert.
Le permis de pêche n'est pas requis, il vous suffit d'acheter une carte valable une journée.
L'étang est ouvert de mi-mai à mi-septembre.
Quelques sites sur la pêche en Lozère : www.lozerepeche.com
www.peche-autrement.com
www.peche-cevennes.com

 


 

LA BAIGNADE :

baignade_01Pour les ispagnacois, la baignade fait partie des plus beaux souvenirs d'enfances. Les filles se baignaient dans le coude que fait le Tarn face aux rochers de Borgne et les garçons au niveau du pont d'Ispagnac...

Ces baignades ont un charme assez confidentiel, sutout l'intimité de l'après-bain délicieux sur les rochers de granit clair chauffés par le soleil.

 

passerelleL'accès à la petite plage d'Ispagnac se fait par la rue de l'Ayrette dans le village, où un charmant petit pont de bois est aménagé tous les étés. La baignade n'est pas surveillée donc attention aux imprudents (les garçons surtout) qui plongent sans avoir vérifié les profondeurs !

Il existe tout le long du Tarn de nombreuses plagettes de sable, des cascades, des plongeoirs 100% roche naturelle, des coins d'ombre pour la sieste... L'office de Tourisme vous renseignera sur les différents lieux de baignade.

La qualité des eaux de baignade des environs est contrôlée par la direction départementale des affaires sanitaires et les résultats sont publiés sur les plans de baignade, dans les mairies ou les offices de tourisme.

LA PISCINE MUNICIPALE :

Elle se trouve au camping  le Pré Morjal et est ouverte à tous, du 15 Juin au 20 Août.

En plein air, vous trouverez un grand bassin, une pataugeoire pour les petits. Un maître-najeur donne des cours de natation : apprentissage petits et grands, perfectionnement, préparation aux examens ainsi que des cours d'aquagym. Pour connaître les horaires et tarifs, s'adresser au camping.


 

LA CUEILLETTE :

La Lozère est un département de rêve pour la cueillette des champignons. Les cèpes bien sûr, mais aussi les girolles,les morilles, les mousserons, les lactaires, etc... y poussent en abondance. Il suffit de connaître les coins...

Il faut toujours avoir à l'esprit que la cueillette est une tolérance et non un droit, les produits du sol appartiennent de plein droit au propriétaire. En raison des coutumes et des tolérances locales, la cueillette à caractère familial est tacitement autorisée par les propriétaires à partir du moment où l'accès n'est pas interdit par des panneaux visibles implantés sur les propriétés concernées.

Cette cueillette est réglementée par un arrêté préfectoral qui la limite à 10 litres par personne et par jour c'est à dire l'équivalent d'un seau ménager. (exception faite de la zone centrale du parc nationale des Cévennes où là une règlementation particulière est appliquée).

Cueillir des champignons est l'un des grands plaisirs de l'automne, lorsque les pluies bienfaisantes les  font apparaître. Toutefois, cela ne se fait pas sans un impact sur l'environnement : circualtion automobile très intense à cette période, dérangement d'animaux, abandon de déchets dans la nature, etc...

Chaque année, fin septembre, début octobre, le parc national des Cévennes organise un week-end mycologique dans le cadre du Festival nature. Des mycologues et des spécialistes accueillent tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur les champignons.

Quelques recommandations :

Munissez vous d'un panier large et peu profond et non d'un sac plastique. Déterrez délicatement à la main les champignons et ne coupez pas le pied au couteau : un pied coupé au couteau resté en terre risque des attaques bactériennes ou fongiques mettant en péril le mycélium qui permet aux mêmes champignons de repousser l'année suivante.

D'AUTRES CUEILLETTES :

Les myrtilles, les châtaignes, la lavande sauvage...


 

LA CHASSE :

chasseBien sûr, nous ne pouvons pas oublier de parler de la chasse qui tient une place importante dans la vie de nos ispagnacois et ispagnacoises.

 

Pour en savoir plus, consulter dans l'onglet VIE QUOTIDIENNE, VIE ASSOCIATIVE, la société de chasse d'Ispagnac.