Voeux de la municipalité

Vendredi 15 avait lieu au Centre Culturel la traditionnelle cérémonie des vœux.

Comme à l'accoutumée de nombreux ispagnacois étaient présents pour assister aux divers discours prononcés par les élus mais aussi évidemment pour profiter d'un bon moment festif. Il est vrai que dans ces cas- là boissons et petits fours prennent le pas sur ce que peuvent dire les orateurs. Ce ne fut pas le cas cette fois-ci puisque les divers intervenants ont pu véritablement intéresser l'assemblée. Michel Vieilledent le maire, après avoir souligné la présence d'Alain Bertrand le sénateur, Aurélie Maillols la vice-présidente de la nouvelle région, Laurent Suau  conseiller départemental, Guylène Pantel conseillère départementale du canton, les représentants de Bédouès et Montbrun, et les avoir remerciés, s'est adressé à ses collaborateurs de la commune, a souligné leur implication, notamment celle des employés territoriaux : « Je suis fier de leur travail ».

Il a rendu hommage aussi à tous les bénévoles qui font que le tissu associatif est très dense et efficace. Après avoir rappelé le bilan 2015 : lavogne de Chaumette, voie piétonne, travaux de voirie nombreux, programme d'économie d'électricité, il a présenté les projets 2016 : lancement de la rénovation de la station d'épuration, maison des assistantes maternelles, accessibilité handicapés, terrain omnisport, aires de jeux, lavogne et puits du Freycinel. Il a aussi montré le dynamisme de la commune et sa progression démographique avec 14 naissances. C'est ensuite à Alain Bertrand qu'il s'est adressé rappelant en souriant leur désaccord sur le nombre de Communauté de communes en Lozère, démontrant qu'entre Le Rozier et St Hilaire de Lavit l'éloignement était très conséquent et que les maires n'avaient jamais dû se rencontrer.

Ce à quoi le sénateur a rappelé sa position, soulignant que la Creuse et le Cantal seraient à 4 ou 5 communautés, insistant sur les économies que ces regroupements pouvaient apporter. Tour à tour Guylène Pantel et Aurélie Maillols ont dit quelques mots, l'une rappelant que ses fonctions étaient de défendre son canton et sa commune, l'autre la Région et la Lozère, et présentant à l'assemblée tous leurs vœux. Ce qu'a fait aussi le sénateur, rappelant que dans le contexte actuel « La France est une vieille république prête à faire face aux difficultés actuelles, avec une société qui se doit d'être d'ordre, d'éducation, attachée à ses valeurs. Mais la république ne peut pas tout faire et donner uniquement des droits. » Sur ce tous ont trinqué à l'amitié et partagé ce moment de convivialité auquel Ispagnac tient beaucoup.

< Retour à Radio Platane