Natura 2000

Le site Natura 2000 de la Combe des Cades

Ce site dit de la Combe des Cades fait partie du réseau européen Natura 2000 qui regroupe des territoires de grande valeur patrimoniale.

Ce réseau a pour objectif de maintenir ou d’améliorer le patrimoine naturel (habitats et espèces) en soutenant les activités humaines qui y concourent; il couvre plus de 10% du territoire national.

Carte01IGN2004

 

sentierMPnC2009

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

La présence de petites zones humides sur le calcaire, celle des écrevisses à pieds blancs dont la population est en très forte régression partout en France, sont les principaux critères qui ont justifié le classement de la Combes des Cades soit 307 ha au nord-est de la commune à proximité du hameau des Combettes.

Ce site contient aussi une forte diversité d’habitats naturels due à la zone de contact entre les roches calcaires et granitiques et à la pratique d’activités agropastorales extensives.

L’homme y a marqué sa présence depuis très longtemps comme en témoigne les nombreux mégalithes, d’ailleurs le sentier dit des menhirs qui traverse le site Natura 2000 en faisant une boucle fait découvrir ce patrimoine culturel.

pipactis_marais_Yves_MaccagnoPrairie_fauche_Guy_GregoireLes tourbières, très connues dans les milieux granitiques, sont normalement absentes sur les sols calcaires; à la Combes des cades on les rencontre sur des sols mixtes calco-granitiques à la zone de contact entre le causse et le mont Lozère

 

De faible superficie et avec peu de tourbe, les eaux chargées en calcaire favorisent une flore riche en orchidées et en d’autre espèce comme la Linaigrette à larges feuilles; régulatrices du débit des ruisseaux, ces petites zones sont extrêmement fragiles.

 

 

 

 

 

 

ecrevisse_philippe_baffieLa ripisylve ou boisement des bords de ruisseaux, composée d’aulnes, de saules et de frênes est propice à la vie de nombreuses espèces végétales et animales

L’espèce la plus réputée est l’écrevisse à pieds blancs présente essentiellement à proximité des sources.

Espèce européenne, elle est très sensible à la pollution des eaux et doit être protégée des souches exotiques envahissantes; la configuration du profil des ruisseaux apporte une protection naturelle par des infranchissables.

 

Pour maintenir cette biodiversité, il faut conserver les habitats naturels et les milieux ouverts.

Les activités agropastorales sont donc indispensables avec le pâturage extensif des troupeaux mais aussi la fauche, la coupe des arbres et le broyage des arbustes, l’entretien de la ripylsive.

La préservation du patrimoine a fait l’objet d’une concertation avec l’ensemble des acteurs concernés que sont les exploitants et propriétaires du site, les services de l’Etat et les collectivités mais aussi les associations des usagers du site.

Un comité de pilotage, en appui sur des groupes de travail, a élaboré un plan de gestion du site ou document d’objectifs (DOCOB) approuvé par le Préfet pour une période allant de 2007 à 2012.

La commune d’Ispagnac, qui préside ce comité, s’est adjoint l’expertise du PNC pour conduire les actionsconcrètes à travers une convention de 3 ans renouvelable une fois. Le financement des travaux est assuré à 80% par des crédits étatiques, la commune apportant le complément par des prestations de gestion et de logistique.

troupeau_Guy_GregoireLes activités agricoles s’exercent librement en cohérence avec les objectifs validés au document d’objectifs dans le respect des lois en vigueur.

Les exploitants qui s’engagent plus loin que leur pratiques habituelles peuvent bénéficier de contrats agri-environnementaux rémunérés. Cela concerne par exemple un retard de la fauche favorable à la flore ou à la faune ou bien une limitation de la quantité de fertilisant pour réduire les effets néfastes sur le milieu aquatique.

Pour les propriétaires privés, des avantages fiscaux peuvent être attribués s’ils adhèrent à la chartre Natura 2000 sous forme d’engagements de bonne conduite à respecter comme par exemple ne plus utiliser de désherbants chimiques ou préserver des arbres morts pour favoriser le refuge et la nidification de certains oiseaux

 

 

 

Des contrats existent aussi pour les milieux forestiers et les milieux non gérés par l’agriculture ou une activité forestière.

Un programme de protection de l’écrevisse à pieds blancs sous financement européen est conduit par la fédération des pécheurs de Lozère avec la participation des riverains exploitants; il comporte entre autres des aménagements de rives et de points précis du cours d’eau (mise en défend, passage à gué, abreuvoirs..)

En 2007 et 2008, les principales actions suivantes ont été réalisées dans le cadre du programme d’actions de 3 ans dirigé par le PNC:

  • information des 6 exploitants du site sur les mesures agri environnementales (MAET) puis réalisation des diagnostics des exploitations et signatures des nouveaux contrats MAET
  • information et sensibilisation des ayants droits et usagers du site avec organisation de réunions publiques et sorties sur le terrain, élaboration et mise en place de panneaux d’informations aux 3 entrées du site
  • diagnostics et informations des exploitants et propriétaires en vue d’une action collective pour la gestion de l’habitat de l’écrevisse, mise en place d’un protocole de suivi de cette population et premier recensement, élaboration avec la fédération de pêche d’un programme de travaux concerté avec les riverains et recherche de subventions
  • en lien avec les équipes pédagogiques des écoles d’Ispagnac, actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement des élèves de certaines classes avec sorties sur le terrain
  • élaboration d’une lettre d’information tout public sur la vie du site en cours d’achèvement
  • préparation de la charte Natura 2000

L’année 2009 sera d’abord consacrée à la poursuite et à l’achèvement des actions lancées en 2008 - actions auprès des scolaires et élaboration de la charte Natura 2000- puis les travaux porteront sur les points suivants:

  • réalisation par la fédération de pêche du programme de protection des écrevisses
  • contact avec les propriétaires hors secteur agricole pour élaborer puis réaliser un programme de protection environnemental
  • conception et édition de la deuxième lettre d’information
  • réalisation du bilan des 3 ans de travaux et préparation du programme de la dernière tranche de la convention de 3 ans.

 

Site de l'inventaire national du patrimoine naturel

 

Pour plus de renseignements, s'adresser à la mairie d'Ispagnac, Mr Alain COUBES, adjoint au maire 04 66 44 20 50 ou au Parc National des Cévennes, Mr DUGUEPEROUX Franck, 04 66 49 53 00

 

Article de A. Coubes et photos prêtées gracieusement par le Parc National des Cévennes

 

Lettre d'information

Lettre n° 2 - Juillet 2010