Des p'tits plats dans les grands

Vendredi 23 septembre, enfants, adultes et anciens, réunis pour démarrer la fête des générations à Quézac avec Alain Renaux pour entrer dans l'univers du savoir en herbe. La loupe autour du cou, on apprendra à affuter notre regard sur la nature : la paille de seigle devient mirliton, le fruit du buis une ronde de chouettes et la bogue de chataigne une forêt miniature d'arbres acérés.

Ensuite une dégustation de produits locaux pour continuer sur la projection de la guerre des graines et les témoignages des portes parole « nature et progrès », « semeurs de jardin » et réseau des semences paysanes.

Samedi 24 septembre, la brume Ispagnacoise a accueilli des passionnés ou simples curieux pour venir découvrir différents ateliers. Anne Merliot a su partager sa passion pour la fabrication de savons végétaux avec un petit groupe de personnes de manière accueillante. Du côté du causse se baladait quelques familles accompagnées de Marc Lemonnier, qui a su les enchanter dans le monde des pierres qui sonnent pour y fabriquer l'après-midi un instrument nommé « Lythophone » au jardin du lien.

C'est lorsque le soleil a montré ses premiers rayons que les personnes d'ici et d'ailleurs se sont retrouvés pour partager leurs délices au bord de l'eau.

Durant ce moment, le jardin du lien s'animait doucement et prenait forme grâce aux artistes, bénévoles, musiciens et autres personnes participants à la fête.

Puis sous les airs chantonnant de la répétition de la chorale des P'tits Cailloux, petits et grands ont mis la main à la pâte pour continuer à recostumiser le jardin à base de couleurs minérales avec Céline Duchesne qui les a accompagné dans leurs créativités.

C'est pendant la dégustation de gâteaux fait-maison vendus par les enfants que Brigitte Reveli nous a transmis émotions et sensations à travers une présentation de théâtre de masque.

De l'autre côté du jardin, la compagnie l'oeil du vent, a fait découvrir l'histoire « cailloux » : « cet oiseau qui rêve des plumes colorées comme celles de ces amis ... » Cet univers artistique a enchanté petits et grands dans une atmosphère caravanesque entre ombre et lumière, un spectacle a s'en mettre plein la vue.

Cette journée s'est clôturée au complexe culturel d'Ispagnac par des chants du monde avec la chorale des P'tits Cailloux suivis des danseuses orientales qui nous aurons encore fait voyager.

Après ces belles prestations, le public a été enchanté de pouvoir déguster plusieurs saveurs automnales concoctées lors de l'atelier cuisine animé par Martial Paulet.

L'atelier « en compagnie des plantes » nous a enchanté avec une exposition remplie de création à base de plantes pour émerveiller tous nos sens.

Et pour finir la soirée en beauté, un duo de jeunes, le P'tit Comptoir et les Mitchi mitchi bar qui nous ont fait danser jusqu'au bout de la nuit.

Les P’tits plats dans les grands c’était aussi le dimanche 25 septembre….

Dès le matin, un petit groupe de motivé après 2 jours de fête avec les P’tits Cailloux, des familles avec des poussettes, des habitants d’Ispagnac et d’ailleurs curieux se sont réunies. Au son de l'accordéon de Nathalie et de la flûte de Marc, la déambulation commence avec un rayon de soleil. Nous allons de jardins en jardins, au bord du Tarn écouter les histoires de Sophie Lemonnier. Elles parlent des plantes cultivées ou sauvages qui poussent ici (la vigne, l’armoise, la ronce, l’aulne…). Nous nous arrêtons au jardin du lien, pique-nique partagé et musique : le groupe Tradosphère de Florac, nous ravie les oreilles. Qu’il est bon de voir des gens heureux !! Et ce n’est pas fini les ados du séjour  théâtre de l’été nous jouent à domicile, (après Hyelzas, Florac et le Pont de Montvert) leur création le « MRP ». Création étonnante, regard sur le monde qui les entoure, ils n’ont pas fini de nous surprendre. Ainsi s’achève l’édition des Ptits plats dans les grands 2016. Ou presque car la Genette verte nous propose son ouverture, à Ispagnac, devant l’église. Le spectacle Frigo, un clown rigolo.

Les Ptits cailloux remercient particulièrement les personnes ayant mis à disposition leur jardin, les bénévoles et les partenaires financiers.

Ce fut donc trois journées très riches en partages et rencontres.

N'hésitez pas à nous contacter pour vivre des expériences enrichissantes au jardin du lien une fois par mois tout au long de l'année grâce au dimanche « ensemble au jardin ».

 

< Retour à Radio Platane